Région talo-crurale

 

Ce sont les parties molles situées autour des articulations tibio fibulaire distale et talo crurale. Cette région est séparée du pied par un plan oblique en bas et en arrière, et de la jambe par un plan horizontal passant par la base des malléoles. Les loges antérieure et postérieure sont séparées par une ligne verticale passant par l'apex des malléoles.

I) Région antérieure

1) Forme

Elle est encadrée par deux saillies osseuses, les malléoles. La latéralité est plus basse, plus en arrière et plus saillante que la médiale. A la partie moyenne, on a une zone convexe vers l'avant ou l'on voit saillir les tendons. De part et d'autre des tendons, entre cette zone et les malléoles, on trouve des dépressions : les sillons pré malléolaires.

2) Plans superficiels

a) Peau

Elle est fine et mobile au niveau des malléoles, plus épaisse mais moins mobile en avant.

b) Tissu cellulaire

Il est lâche sur les malléoles, avec une bourse séreuse. On en a le plus dans les sillons pré malléolaires.

c) Veines et lymphatiques superficiels

En avant de la malléole médiale, on a la veine grande saphène.

d) Filets nerveux

- nerf sural en latéral

- nerf saphène en médial

- rameaux terminaux du nerf fibulaire superficiel (nerf cutané dorsal)

3) Aponévrose superficielle

Elle est épaisse car renforcée par le rétinaculum des muscles extenseurs, qui est formé de deux faisceau : le supérieur naît du calcanéus (face dorsale, juste en avant du thalamus, derrière le CEO), va en haut et dedans, se dédouble à partir de la partie médiale avant de se terminer au niveau des malléoles médiales. En profondeur, on trouve les deux ligaments frondiformes dont les extrémités s'insèrent également sur le calcanéus et qui viennent contourner en dedans les tendons. Le faisceau inférieur à la même origine sur le calcanéus mais se dirige en dedans et en avant, et se termine au bord médial du pied sur l'os naviculaire et le cunéiforme médial.

4) Plans profonds

a) Plan tendineux

Il est formé des tendons des M de la loge ant. de la jambe, soit de dd en dh : TA, LEH, LEO, (3ème fib).

- TA : le plus volumineux, très légèrement oblique en dedans, il passe dans le dédoublement médial du faisceau supérieur du rétinaculum extenseur puis se dirige en bas, en dedans et en avant, puis passe sous le faisceau inférieur.

- LEH : plus oblique en dedans, il passe dans la fronde médiale puis se dirige en bas, en avant et en dedans vers le 1er rayon.

- LEO : presque vertical, il passe dans la fronde latérale, se dirige en bas et en avant et passe sous le faisceau inférieur et se divise en quatre tendons.

- 3ème fibulaire : en corps charnu juste au dessus de cette région, son tendon long le bord latéral de celui du LEO

Ces tendons sont contenus dans des gaines séreuses qui facilitent le glissement sous le rétinaculum des extenseurs.

b) Couche de tissu cellulo graisseux

Située entre les tendons et les os, on y trouve un paquet vasculo nerveux. En arrière du LEH qui les croise, on trouve les vaisseaux tibiaux antérieurs et le nerf fibulaire profond. Le nerf est en dedans des vaisseaux. En avant, du coté latéral, on trouve le rameau perforant de l'artère fibulaire.

II) Région postérieur

1) Forme

Caractérisé par la présence du tendon calcanéum : saillie médiane.

On trouve en avant et sur les cotés : la saillie des malléoles et entre le tendon et les malléoles de profonds sillons rétro malléolaires.

2) Plans superficiels

a) Peau

Fine et mobile en regard des malléoles, plus épaisse en regard du tendon calcanéum.

On trouve derrière le tendon une bourse séreuse rétro achiléenne.

b) Tissu cellulaire sous cutané

Lâche derrière les malléoles, avec dans les sillons du tissu graisseux.

c) Veines et lymphatiques

On y trouve des lymphatiques et des veines superficielles, et en particulier la veine petite saphène derrière la malléole latérale.

d) Filets nerveux

Le nerf sural qui accompagne la veine petite saphène.

Coté médial, quelques filets du nerf saphène près de la malléole, et des filets du nerf calcanéum médial qui lui est plutôt médial et médian

3) Aponévroses

Le fascia superficiel prolonge celui de la jambe, il se fixe sur les cotés sur les malléoles et en bas à la partie postéro inférieur du calcanéus. En regard du tendon calcanéum, il se dédouble pour engainer ce tendon.

Feuillets profonds :

- coté latéral : dans le prolongement du septum inter musculaire latéral, on trouve le rétinaculum post des M fibulaire. Ce rétinaculum s'attache sur les 2 lèvres du sillon rétro malléolaire fibulaire.

- coté médial : un 2ème feuillet qui s'attache sur le feuillet superficiel, sur la malléole tibiale en haut, et sur l'aponévrose de l'abd H en bas. Ce feuillet superficiel se dirige vers l'arrière et dedans, et se fixe en bas sur la face médiale du calcanéum, sur la face supérieur du calcanéum et sur le rétinaculum des muscles fibulaires.

Ces 2 feuillets coté médial, forment le rétinaculum des muscles fléchisseurs.

Des cloisons sagittales naissent du feuillet profond et rejoignent le squelette pour séparer les éléments qui passent derrière la malléole tibiale.

4) Plans profonds

a) Partie superficielle moyenne :

Elle est formée par le tendon calcanéum qui est verticale et qui s'attache sur la face postérieur du calcanéum (sauf à la partie haute). Coté médiale de se tendon : on trouve quand il existe le tendon du plantaire grêle. Ces 2 tendons sont dans le dédoublement du fascia superficiel.

En avant, entre fascia superficiel et profond, on trouve une couche de tissu cellulo graisseux plus épaisse au milieu. Elle sépare le tendon calcanéum des autres tendons de la loge profonde. Cette couche s'arrête au dessus du calcanéum. Une bourse séreuse sépare le 1/3 supérieur de la face post du calcanéum du tendon calcanéum.

b) Région rétro malléolaire latérale :

IL existe un tunnel ostéo fibreux formé par le sillon rétro malléolaire fibulaire et le rétinaculum postérieur des muscles fibulaires. Dans ce tunnel passe le tendon des fibulaires, le long en arrière du court, ils sont dirigé en bas, légèrement en arrière. Ensuite les tendons deviennent obliquent en bas et en avant et passent dans les sillons qui encadrent la trochlée des fibulaires ou ils sont maintenu par une gaine fibreuse individuelle : rétinaculum latérale des muscles fibulaires. Le CF passe au dessus de la saillie osseuse, le LF en dessous.

Dans ces passages, les fibulaires sont contenu dans des gaines séreuses en forme de bermuda